Salle de Bain Zéro Déchet | les 10 Solutions Alternatives

26 Mai 2020 | 0 commentaires

Dans votre salle de bains, les perturbateurs endocriniens et les allergènes se disputent vos faveurs dans des flacons et des pots se multipliant sans fin. Les placards débordent de crèmes et de laits, de lotions plus ou moins oubliées, de tubes plus ou moins racornis et de fonds de teint plus ou moins desséchés. Les emballages et les emballages des emballages s’entassent dans la poubelle avec les lingettes, les disques à démaquiller et les cotons-tige et s’en iront tranquillement grossir le 7e continent. Désolant ? Non, car vous vous sentez prêt à relever le défi d’une salle de bains zéro déchet et ces 10 solutions alternatives aux produits d’hygiène nocifs vont améliorer votre qualité de vie et la simplifier, tout en vous faisant faire de belles économies. Libérée, votre salle de bains va s’agrandir et votre poubelle rétrécir.  Et puis une fois que vous serez lancé, vous vous demanderez juste pourquoi vous n’avez pas commencé plus tôt !

01

L’huile végétale

L’huile végétale, c’est la solution alternative 0 déchet qui remplace tous vos produits de soins pour la peau. Elle nettoie, nourrit et soigne la peau, elle embellit les cheveux. Vous pouvez l’associer à de l’eau de chaux pour faire un démaquillant. Couplée à des huiles essentielles, elle se fait soin et thérapeutique. Choisissez-la en bouteille de verre, pure et sans additif. Parmi les produits de nos régions, il y en a pour toutes les peaux : noisette, jojoba, amande, olive, rose musquée, etc. Évitez les huiles exotiques qui n’apportent rien de plus et dont la sur-commercialisation à l’export est coûteuse en terme d’environnement.

Le savon à froid

Finis les flacons et les pots qui se bousculent sur le rebord de la baignoire ou dans la douche. Laver le visage, le corps, les cheveux, se raser, ce petit cube, roi du zéro déchet sert à tout. Le savon se vend, dans le meilleur des cas, sans aucun emballage et se coupe pour le transporter aisément. Il y a de plus en plus d’artisans savonniers qui font des merveilles sans additifs. Les savons saponifiés à froid, le savon de Marseille à l’huile d’olive et le savon d’Alep (le vrai est à base d’huile de baies de laurier à 20 % minimum.) sont à essayer pour trouver celui qui vous convient. Concernant la provenance, on garde la cohérence en privilégiant le local.

02

03

Le shampoing solide

Le shampoing se fait solide, comme le savon. Autre alternative au shampoing classique, les poudres de plantes lavent et, en plus de leurs nombreux principes actifs, colorent parfois tels le brou de noix, les feuilles de châtaigner ou la camomille. Si vous visez le minimalisme, testez le bicarbonate, l’argile verte ou l’œuf pour vous laver les cheveux. La fécule de maïs ou le cacao brut de leur côté font shampoings sec.

Les lingettes réutilisables

Jetez le jetable aux oubliettes et mettez-vous au lavable. Découpez votre vieux tee shirt qui a rendu l’âme en lingettes lavables, incomparablement plus douces que les disques de coton. Pas besoin de faire d’ourlet, ça ne s’effiloche pas.

04

05

Les coton-tiges manuels

Remplacez le coton-tige par … Votre auriculaire. Sous la douche, il sait si bien s’occuper des oreilles qu’on dirait qu’il est fait pour ça. Et en plus, vous ne tomberez jamais en panne. Le coton-tige a d’ailleurs tendance à agresser le conduit auditif et à y laisser des bribes de coton qui peuvent former des bouchons.

Les mouchoirs en tissu

Adoptez le mouchoir en tissu et agitez-le sur le quai pour dire adieu au mouchoir en papier. Vous pouvez dénicher dans les brocantes de ravissants mouchoirs en dentelle, en récupérer chez vos grands-parents ou en fabriquer dans votre tee-shirt préféré. Ils sont moins irritants que les mouchoirs en papier et tout aussi hygiéniques (d’ailleurs, est ce que vous jetez votre culotte après usage ?) .

06

07

Le déodorant naturel

Un soupçon de bicarbonate de soude sous chaque aisselle, ça coûte trois fois rien et c’est sans danger. On peut remplacer le bicarbonate par une goutte d’huile essentielle de palmarosa. Des déos 100 % naturels se trouvent aussi en vente en boutiques bio, en version solide que l’on glisse sur la peau.

Le dentifrice et la brosse à dents

Les brosses à dents alternatives existent en bambou, en bois ou en plastique recyclé. À tête interchangeable ou non, restent les poils, non biodégradables. Le dentifrice lui se décline en version solide ou poudre dans les magasins bio. Le dentifrice zéro déchet ultime : le savon. Sinon, des recettes plus ou moins élaborées sont disponibles sur le net. L’alternative la plus complète : le bâton de siwak, racine d’arbre dont on frotte l’extrémité sur les dents. Il fait office de brosse à dents et de dentifrice en même temps et s’emporte facilement partout.

08

09

Les protections hygiéniques

Les serviettes hygiéniques en tissu et donc lavables, se trouvent maintenant facilement un peu partout ainsi que les culottes menstruelles et les cups. Vous pouvez aussi vous intéresser à cette forme de contrôle et d’écoute du corps qu’est le flux instinctif : zéro déchet garanti.

L’entretien de la salle de bains

Le savon de Marseille et le bicarbonate sont là encore pour nettoyer vos sanitaires. Passez un coup de vinaigre sur les robinetteries, les miroirs et les vitres. Pour déboucher les canalisations, sortez votre ventouse, on n’a pas fait mieux depuis !

10

Le 0 déchet dans la salle de bain fait partie d’une démarche globale pour une vie plus simple et naturelle : vous pouvez expérimenter le zéro déchet dans la cuisine, vous ne risquez pas de vous éparpiller car tout se tient. C’est aussi un parcours individuel pour lequel il faut accepter de tâtonner, de tester et y aller petit à petit. Il y a des choses qui vont faire « Waouh ! » et d’autres « Mouais… ». Le contre-productif serait de trop en faire et de se retrouver à cumuler tout un tas de recettes compliquées avec beaucoup d’ingrédients qui vous feraient retomber dans la sur-consommation. C’est donc un apprentissage de longue haleine, mais une sacré belle aventure !

Des actions à mettre en place pour passer au zéro déchet dans la salle de bains, bénéficier de produits sains et naturels et réduire son budget hygiène.

Enregistrez l’idée pour plus tard

Aucun résultat

La page demandée est introuvable. Essayez d'affiner votre recherche ou utilisez le panneau de navigation ci-dessus pour localiser l'article.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It on Pinterest

Share This