16 Alternatives à l’Emballage Plastique | Des Gestes Simples et Zéro Déchet

12 Jan 2021 | 0 commentaires

Nous croulons sous les emballages plastifiés. Le polymère synthétique, c’est pas cher, c’est pratique, mais c’est moche, ça pollue et on n’arrive plus à s’en débarrasser. En tant que déchets, 9 % sont recyclés, 12 % brûlés et 79 % finissent dans la nature sans se décomposer. Imaginez : un tas de 400 millions de tonnes de plastoc qui chaque année s’ajoute au précédent et jamais ne disparaît. Comment réduire la consommation de plastique quand les industriels accélèrent toujours plus la production ?  En la bannissant de son quotidien au maximum. Par quoi la remplacer ? On a cherché et on a trouvé : voici 16 alternatives simples à l’emballage plastique.

  1. Dans les magasins, proscrivez les produits doublement, voire multiplement conditionnés. Sélectionnez des produits encartonnés. Le carton (non recouvert de pellicule plastique de préférence) se recycle facilement. Au compost, à condition qu’il soit dépourvu d’encre, il apporte un élément carboné qui équilibre une terre trop azotée.
  1. Pour réduire l’emballage des articles de maison et de loisirs, pensez à l’occasion : moins cher, anti-gaspi, on trouve de tout sur les sites de petites annonces ou dans les recycleries.
  1. Lors de vos achats alimentaires, choisissez plutôt des contenants en verre. Le verre est moins polluant mais aussi plus sain car vous évitez la migration de phtalates et autres ingrédients louches dans vos plats. Et puis ça vous fera un critère de sélection face à la diversité de l’offre en rayon de supermarché !
  1. Pour conserver ou transporter vos aliments, gardez les bocaux, réutilisez les emballages jusqu’à l’usure. Pour le repas au bureau, investissez dans une jolie boîte à repas en inox  ou une pochette lavable à sandwich (facile aussi à confectionner).
  1. Remplacez le film étirable et les sachets en plastique par des boîtes, des couvercles ou des films alimentaires en cire d’abeille ou des torchons. Un bout de ficelle, un élastique ou des épingles à nourrice pour le rendre hermétique et le tour est joué. Pensez aussi à réutiliser les barquettes en plastique des tomates (Vous savez, celles que vous n’achèterez plus désormais !) . Sinon, il existe dans certaines boutiques zéro déchet des charlottes à plat.
  1. Si vous devez expédier un colis, calez le contenu avec du papier journal froissé au lieu du film à bulles.
  1. Pour la surgélation, des bocaux en verre, des sachets en tissu, des boîtes en acier inoxydable ou du papier sulfurisé peuvent constituer des substituts aux sachets de congélation. Les liquides peuvent se ranger dans un bac à glaçons.
  1. Chaque minute, 1 million de sacs en plastique sont utilisés. C’est moche. Surtout quand ça s’en va finir dans l’estomac d’ un oiseau ou d’une tortue de mer. Pour faire les courses, emportez un sac réutilisable. Un sac pliable ou un filet à provision  tient une mini-place dans le sac ou la boîte à gants. Un sac en coton, en jute, un panier en rotin, un cabas en osier, en palmier  ou en jonc de mer… Ces sacs qui sentent la plage ne sont pas trop onéreux et ont tout de même plus de charme.
  1. Boycottez l’eau en bouteille. Elle génère 10 à 20 millions de m3 de déchets par an. Quand elle est recyclée, c’est sous forme de plastique rigide irréversible : une catastrophe environnementale. D’autant qu’en France, l’eau du robinet reste de bonne qualité. Si vous désirez en améliorer le goût et la pureté, investissez dans des perles de céramique, par exemple. En plus, elles servent à d’autres choses, comme prolonger la conservation des fruits et légumes, par exemple.
  1. Avant 1950, le sac poubelle n’existait pas. Quand on y pense, acheter des sacs pour les jeter, c’est totalement irrationnel. Non ? Pour remplacer le sac poubelle, réutilisez tous les sacs qui vous passent entre les mains : sacs de magasin de vêtements, grands sachets de pellets, emballages de papier toilette, sacs de croquettes pour chien. Récupérez chez votre boulanger, si vous avez de bons rapports (sinon, c’est le moment de sympathiser) des sacs de farine bien costauds. Et la prochaine fois que vous verrez voltiger un sac plastique sur le trottoir, pensez sac poubelle et ramassez. Tiens, connaissez-vous le sac poubelle fait maison et super écolo ? Sinon, achetez des sacs poubelle recyclés. Ils sont peut-être deux fois plus chers, mais vu que vous allez jeter deux fois moins…
  1. Faites le choix des aliments en vrac, d’un bien meilleur rapport qualité-prix (fruits, légumes frais ou secs, biscuits, céréales, etc.) et glissez-les dans vos propres sacs ou vos récipients.. En voici un lot de 3 tailles.
  1. Mieux que le jambon sous polyéthylène, pensez à la vente à la coupe (charcuterie, viande, fromage) ou en distributeur (huile, vin, vinaigre, produits ménagers), bien développés dans les enseignes biologiques.
  1. Faites vous-même vos cosmétiques et vos produits de nettoyage. Avec des ingrédients basiques, vous pouvez concocter votre dentifrice solide personnalisé à mettre dans un petit pot réutilisable à l’infini ou fabriquer un nettoyant multiusage pour toute la maison, à mettre dans un vapo de récup’. C’est rapide, facile et très économique.
  1. Vous voulez vous offrir des fleurs ? Exigez un bouquet sans film plastique ou avec un film papier. D’abord, qui a décidé que les fleurs étaient plus belles dans du cellophane ?
  2. Privilégiez le savon, tellement plus écologique enveloppé dans son papier plutôt qu’un gel douche dans un flacon qui s’en ira flotter sur la Méditerranée.
  1. Le rouleau de scotch est un accessoire pas toujours indispensable. Selon ce que vous devez fixer, pensez aux punaises, à la ficelle ou au ruban, au très classieux furoshiki, à du fil et une aiguille, ou à la colle, qui vous pouvez même faire maison. Enduisez de colle des bandes de papier de récup’ et voilà du scotch top zéro déchet.

Tout ceci est à essayer selon vos possibilités :  Si on ne peut tout faire ….. On fait ce que l’on peut.

À connaître, le top 10 des méga pollueurs niveau plastique (à boycotter de toute urgence) :

  1. The Coca-Cola Company
  2. PepsiCo
  3. Nestlé
  4. Unilever
  5. Mondelez International
  6. Mars, Inc.
  7. Procter & Gamble
  8. Philip Morris International
  9. Colgate-Palmolive
  10. Perfetti Van Melle

Source : https://www.zerowastefrance.org/pires-pollueurs-plastiques-2020/

Quelques chiffres :

  • on ingère, selon une étude du WWF,  5 grammes de plastique par semaine, c’est-à-dire l’équivalent d’une carte de crédit. Youpi !
  • En France chaque année, 11 200 tonnes de déchets plastiques sont déversées dans la Méditerranée.
  • On consomme trois fois plus de plastique qu’il y a 25 ans et 200 fois plus qu’en 1950.
  • Selon l’Agence Internationale de l’Énergie, un Africain ou un Indien utilise en moyenne 4 kg de plastique par an, un occidental 60 à 80 kg.
  • Il faut de 400 à 1 000 ans à un plastique pour se dégrader et encore, il ne disparaît pas. Il se décompose en particules de plus en plus petites qui s’intègrent toujours plus profondément dans la chaîne alimentaire.

Pour aller plus loin : l’Atlas du plastique recense les chiffres de la pollution plastique et met en lumière les pressions des lobbies pour en amplifier la production.

Quelles actions pour diminuer l’usage du plastique et éviter le suremballage polluant ? Trouvez des astuces faciles à appliquer au quotidien.

Enregistrez l’idée pour plus tard

Dernière mise à jour le 2021-05-11 / Liens affiliés / Images de l'API Amazon Partenaires

Zéro Déchet Débutant : L’Essentiel pour Commencer

Zéro Déchet Débutant : L’Essentiel pour Commencer

Passer au zéro déchet… Peser sur quelques leviers pour un monde meilleur ? Ca vous tente bien. Agir contre la pollution, le gaspillage et la surconsommation ? Oui, oui, ça c’est cool ! Donc ni une ni deux, vous enfilez votre costume de… Taadaaa ! Zéro déchet débutant...

Quels livres zéro déchet ? Le top des ouvrages pour s’inspirer

Quels livres zéro déchet ? Le top des ouvrages pour s’inspirer

Pour avoir sous les yeux les solutions pratiques pour réduire ses déchets, rien de tel qu’un bon vieux livre zéro déchet. A feuilleter, à lire et relire pour s’inspirer des auteurs, ceux qui luttent pour déconditionner les produits et les esprits. L’expérience des...

Les Alternatives à l’Eau en Bouteille Plastique

Les Alternatives à l’Eau en Bouteille Plastique

Comment et par quoi remplacer les bouteilles en plastique à usage unique ? On fait le le point sur les différentes alternatives zéro déchet. Bouteilles réutilisables en terre cuite, gourdes en inox, en verre ou même biodégradable… Tout, mais sans plastique. Pourquoi...

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It on Pinterest

Share This