42 Usages Sympas du Vinaigre Blanc, le Super Costaud du Ménage

10 Nov 2020 | 0 commentaires

Si vous cherchez des alternatives saines et écologiques aux produits d’entretien toxiques, le vinaigre blanc est un tout-en-un incontournable. Produit naturel et biodégradable, il est pratique, facile à trouver, pas cher et qui plus est sans danger. Le vinaigre d’alcool, c’est l’ami qui vous veut du bien. Oui, mais lequel choisir : vinaigre transparent, vinaigre cristal, d’alcool ou vinaigre ménager ? Pas de problème, c’est le même produit. Et vous n’avez pas fini de le dégainer, car il vous fait une maison étincelante en 42 actions d’éclat. SI, si.

L‘acide acétique, le produit indémodable

Il semble que le vinaigre existait déjà en Mésopotamie, il y a… Plus de 7000 ans. Quel autre produit d’entretien pourrait en dire autant ? Aujourd’hui comme à cette époque, pour faire du vinaigre, on laisse fermenter un produit contenant du sucre (mélasse, betterave sucrière, maïs, voire canne à sucre ou eau de vie) et des levures. Dans l’alcool qui en résulte, on ajoute des bactéries qui se chargent de transformer l’alcool en acide acétique. Le vinaigre, c’est de l’eau avec de l’acide acétique, à un pourcentage variant de 5 % à 14 % . C’est indiqué sur la bouteille, mais en choisissant une teneur de 5 à 8 %, le vinaigre le moins cher, (quelques centimes d’euros) , il convient pour de multiples surfaces comme l’inox, le carrelage, la faïence, le plastique, et même les textiles. C’est parti pour le grand ménage !

Les astuces culinaires du vinaigre

Le vinaigre de cristal est produit à l’échelle industrielle. Sa fermentation est accélérée par rapport à un vinaigre artisanal (24 heures contre un mois, voire 20 ans) . Ensuite, il est pasteurisé, puis filtré. Ce traitement de choc en fait un produit certes consommable, mais sans intérêt gustatif ni thérapeutique car toutes les bactéries probiotiques sont détruites. Pour votre consommation donc, préférez un vinaigre artisanal non filtré ni chauffé. Pour autant, notre cristal a quand même quelques atouts en cuisine, notamment sa transparence et son goût neutre qui ne dénature pas les autres aliments. Ce qui permet de :

  1. faire des conserves au vinaigre ;
  2. réussir des œufs pochés ; 3 cuillères à soupe dans la casserole pour accélérer la coagulation du blanc d’œuf à la cuisson ;
  3. réaliser du vinaigre aromatisé : un brin d’estragon, une écorce de citron, du fenouil ou autre dans une petite bouteille en verre à laisser mariner ;
  4. rincer le poisson ou nettoyer une salade.

Les fonctions désodorisantes du vinaigre

  1. Éliminer les odeurs du frigo : passer une éponge d’eau vinaigrée sur toutes les surfaces intérieures du réfrigérateur ;
  2. vaporiser la poubelle à l’eau vinaigrée ;
  3. rincez à l’eau légèrement vinaigrée les litières des animaux domestiques ;
  4. désodoriser les toilettes en vaporisant la cuvette ;
  5. supprimer les odeurs tenaces de transpiration ou d’urine sur les tissus ;
  6. entretenir les canalisations : une tasse de vinaigre blanc dans l’évier suivi d’eau très chaude.

L’entretien naturel du linge grâce au vinaigre

  1. enlever les taches (vin, rouille, urine, herbe, café) : imbiber la tache de vinaigre de cristal, puis passer au lave-linge ;
  2. ôter les taches sur les moquettes ou canapés : frotter la tache avec une dilution d’une part de vinaigre pour 4 d’eau gazeuse, laisser agir une demi-heure et rincer ;
  3. fixer les couleurs : faire tremper dans du vinaigre ménager  dilué ;
  4. adoucir le linge, préserver les couleurs au lavage : verser dans le bac adoucissant.

Les vertus assainissantes du vinaigre pour la maison

Désinfecter une maison perturbe dangereusement l’équilibre bactérien, en même temps que cela altère l’immunité naturelle, sans compter la pollution environnementale engendrée. Le vinaigre d’alcool a une action antimicrobienne légère qui suffit amplement pour l’entretien quotidien de la maison. Il est bien moins toxique (notamment pour les voies respiratoires) que l’eau de javel. Alors le voici encore prêt à :

  1. nettoyer la salle de bain et les toilettes : une giclette en eau de rinçage ;
  2. désinfecter les planches à découper : asperger, laisser agir 10 minutes, rincer ;
  3. assainir le plan de travail de la cuisine : vaporiser un mélange de vinaigre et d’eau et une goutte d’huile essentiel de tea tree ou de citron ;
  4. supprimer la moisissures sur les murs : vaporiser généreusement du vinaigre pur, laisser agir une heure, brosser et essuyer.

Le pouvoir détartrant de l’acide acétique

  1. Dissoudre le calcaire de la bouilloire et de la cafetière : remplir à moitié d’eau vinaigrée, chauffer et rincer plusieurs fois ;
  2. désincruster le calcaire du pommeau de douche, de la robinetterie et des parois de la baignoire et de la douche : pulvériser, laisser agir une heure, frotter et rincer ;
  3. entretenir la machine à laver : un quart de litre de vinaigre et lancer une machine à vide à 60° ;
  4. nettoyer le fond entartré d’une carafe : verser un peu de vinaigre et du riz (ou du sable). Agiter vigoureusement le riz dans la carafe ;
  5. récupérer des joints de robinet : faire tremper et laisser agir une nuit, puis brosser.

L’effet brillance du vinaigre ménager

  1. Nettoyer la baignoire : fermer la bonde, verser du vinaigre bouillant (l’eau vinaigrée de la bouilloire, d’une pierre deux coups), laissez agir et passer l’éponge ;
  2. faire reluire l’inox : imbiber une éponge ou un tawashi, puis essuyer ;
  3. faire briller la vaisselle : une cuillère à café le bac de rinçage du lave-vaisselle ;
  4. redonner de l’éclat à l’argenterie : frotter avec un chiffon mouillé de vinaigre ;
  5. astiquer vitres et miroirs : imbiber un chiffon, puis essuyer avec un papier journal ;
  6. décoller un autocollant : imbiber de vinaigre chaud quelques minutes ;
  7. nettoyer un micro-ondes : faites-y chauffer le tiers d’un bol de vinaigre dilué jusqu’à ébullition, laissez refroidir et éponger ;
  8. laver le pare-brise : remplir le lave-glace d’un dixième de vinaigre pour un litre d’eau, plus une cuillère à café de savon liquide. Ajouter de l’alcool pour un effet anti gel ;

Les soins du corps grâce au vinaigre

  1. Soigner les cors et durillons : tremper les pieds dans une bassine d’eau chaude, un verre de vinaigre et une poignée de gros sel pendant 20 min ;
  2. soulager les pieds gonflés : la même chose avec deux verres de vinaigre. Laissez sécher à l’air libre ;
  3. apaiser des piqûres d’insectes ou d’ortie : verser quelques gouttes directement sur les démangeaisons ;
  4. supprimer les lentes : laisser agir une solution tiède d’un tiers de vinaigre pour deux tiers d’eau sous une serviette pendant une demi-heure et rincer ;
  5. soulager les aphtes : appliquer pur et laissez agir une dizaine de minutes avant de rincer ;
  6. assainir le cuir chevelu, faciliter le démêlage des cheveux et les faire briller : en rinçage après le shampoing (préférez tout de même le vinaigre de cidre naturel.) ;

Les propriétés détachantes du vinaigre transparent

  1. désincruster les plats : faire tremper dans de l’eau vinaigrée ;
  2. enlever la rouille sur des petites surfaces : laisser tremper une nuit ;
  3. se débarrasser des traces de sel : frotter avec un chiffon imbibé d’un mélange eau-vinaigre ;
  4. détacher la moquette ou le canapé : avec 3/4 d’eau gazeuse pour 1/4 de vinaigre blanc, nettoyer la tache de l’extérieur vers l’intérieur et rincer à l’eau claire ;
  5. empêcher la graisse de s’incruster sur les parois du four : passez une éponge vinaigrée après son nettoyage.

Ce qu’il ne faut pas faire avec le vinaigre

Il a beau savoir faire beaucoup de choses, ce produit miracle a ses limites. Il ne serait pas crédible, sinon !

  • L’acidité du vinaigre dissout le carbonate : alors ne pas l’utiliser sur les surfaces calcaires comme le marbre, les joints de carrelage, la pierre ;
  • éviter le contact également avec la fonte (risque de rouille) et le bois (tâches) ;
  • une fois pour toutes, ne pas mélanger le vinaigre avec du bicarbonate (ou tout autre produit au ph basique) : cela annule l’effet acide de l’un en même temps que l’effet dégraissant de l’autre. Résultat ? Un produit neutre, sans aucun effet ;
  • ne pas diluer non plus avec un savon ou une solution savonneuse : le résultat sera d’annuler la cohésion “corps gras-base” du savon, qui va se décomposer en grumeaux collants ;
  • le mélange vinaigre et eau de Javel est à bannir : il dégage des vapeurs chlorées fort peu sympathiques.
Sachez pour finir que l’odeur de vinaigre disparaît rapidement. Si vous voulez cependant un vinaigre qui sente bon, glissez dans la bouteille une écorce d’orange ou de citron, un brin de romarin ou des feuilles de laurier ou de menthe. Il faudra l’oublier une semaine au moins avant de s’en servir.

Avouez-le, ce petit costaud dézingue à lui seul une bonne partie des produits d’entretien qui se serrent comme dans le métro dans vos placards. Connaissez-vous son meilleur pote, le bicarbonate de soude ? Un caïd celui-là aussi, il va ratatiner ceux qui restent encore debout après le vinaigre.

Connaissez-vous les compétences extraordinaires du vinaigre ? Non. Eh bien sachez qu'elles sont toutes là, pour faire briller la maison comme un sou neuf.

Enregistrez l’idée pour plus tard

Dernière mise à jour le 2020-12-01 / Liens affiliés / Images de l'API Amazon Partenaires

12 plantes dépolluantes pour purifier l’air de chez soi !

12 plantes dépolluantes pour purifier l’air de chez soi !

Sais-tu que certaines plantes sont reconnues pour leurs vertus assainissantes ? Un peu comme un purificateur d’air ! Astuce 100 % zéro déchet, les plantes dépolluantes permettent de nous sentir mieux dans notre maison, sans polluer la planète. Nous, on dit oui ! Et...

Pousse Pousse : la première box zéro déchet et économique !

Pousse Pousse : la première box zéro déchet et économique !

Envie de débuter en zéro déchet et de tendre vers un mode de vie écoresponsable ? Tu souhaites un quotidien plus respectueux de l’environnement, mais tu ne sais pas par où commencer ? La bonne nouvelle, c’est que le zéro déchet se démocratise de plus en plus. Tout est...

Le wabi-sabi, le minimalisme à l’orientale

Le wabi-sabi, le minimalisme à l’orientale

En appliquant le principe du durable, écolo et bio que suggère le zéro déchet, on ouvre les yeux sur un nouveau mode de vie. Et aussi, on découvre d’autres courants autour de la sobriété ou des pratiques minimalistes. Connaissez-vous le wabi-sabi ? Cet ancien concept...

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It on Pinterest

Share This