Le wabi-sabi, le minimalisme à l’orientale

27 Oct 2020 | 0 commentaires

En appliquant le principe du durable, écolo et bio que suggère le zéro déchet, on ouvre les yeux sur un nouveau mode de vie. Et aussi, on découvre d’autres courants autour de la sobriété ou des pratiques minimalistes. Connaissez-vous le wabi-sabi ? Cet ancien concept esthétique japonais élève l’idée de simplicité au rang d’art et il célèbre la beauté de l’imperfection. C’est une philosophie empreinte d’élégance qui se vit au quotidien. Inspirez-vous et donnez de la profondeur à votre intérieur : celui de votre personne et celui de votre maison.

Qu’est-ce que le wabi-sabi ?

Le wabi-sabi fait appel au ressenti à travers les deux mots, complexes à traduire, qui le composent :

  • wabi est un terme qui exprime le sentiment de solitude et de mélancolie, tout en contenant la plénitude dans la simplicité et l’authenticité. Un peu ce que l’on ressent seul face à un paysage naturel paisible.
  • sabi évoque le renoncement à la perfection, le défaut inévitable et le travail du temps sur les choses. Voyez par exemple une clairière et au milieu une vieille ruine ou poussent les fougères, les lézardes de ses murs habitées de fleurettes.

L’idée générale est que dans la vie tout est imparfait et incomplet, et c’est naturel. Tout est éphémère et mouvant et c’est normal. C’est notre dimension humaine, c’est beau et c’est très bien comme ça. Alors on recherche et on apprécie la simplicité et la modestie en tout. Par un certain regard sur les choses, sur son environnement et par sa façon de vivre chaque instant.

Voyez cet objet de première nécessité, disons un bol de forme honnête et pratique, où le travail de l’artisan se devine à une légère dissymétrique. Il est posé sur une étagère, juste à portée de main. On s’en saisit avec respect et délicatesse. Un dépôt de marc incrusté au fond raconte combien cet objet est indispensable et combien il a vécu. On y verse le thé à gestes mesurés. On savoure et le doigt suit avec nonchalance une fêlure qui serpente sur la surface.

L’origine de cette philosophie japonaise

Ce courant nippon s’est initié au XIVe siècle grâce à un moine, maître Sen No Rikyū (1522-1591) . Empreinte des principes bouddhistes du zen et du tao,ses idéaux bousculent les codes en privilégiant l’authentique, par réaction à l’esthétique chinoise, fastueuse et sophistiquée, qui prévalait à l’époque. À la rutilance luxueuse du mobilier, à la surenchère de détails décoratifs chinois, on oppose la beauté brute de l’artisanat local, le naturel authentique de l’ameublement japonais. Face à la richesse matérielle de l’élite chinoise, on contre par la richesse spirituelle.

Devenu art de vivre, il s’exprime dans différents domaines artistiques. On le reconnaît dans le chabana (art floral) , le haïku (poésie), les jardins zen (jardin sec de pierres sur du sable) , le Wabi cha (cérémonie du thé) ainsi que dans la calligraphie ou le raku (poteries utilitaires artisanales. Paradoxalement aujourd’hui elles coûtent une fortune) . On le trouve dans le kintsukuroi, art qui consiste à réparer un objet en mettant en évidence la restauration. Un bol recollé et cicatrisé d’or continue ainsi sa vie, plus beau encore.

Le minimalisme oriental et le zéro déchet

À l’heure actuelle, bien des esprits occidentaux s’interrogent sur les limites de leur mode de vie : consommation insatiable liée inéluctablement à une frustration permanente ; culte de la nouveauté, du neuf, du lisse et aseptisé ; peur de la finitude et tabou de la mortalité. Le principe du zéro déchet et sa connotation minimaliste arrive face à l’hyper-consommation et ses débordements, comme le wabi-sabi face à l’outrance chinoise. La réflexion fait face au matérialisme, la durabilité toise le gaspillage, l’Être est face à l’Avoir.

Pratiquer le wabi-sabi au quotidien

Le wabi-sabi rencontre quelque part l’éco-responsabilité, tout en ajoutant sa dimension philosophique, ce regard de côté sur l’impermanence des choses. Si vous avez une approche zéro déchet vous avez déjà quelques bases, comme respecter l’objet, son origine et sa durabilité. Le reste, c’est juste une question de perspective. Si vous essayez de penser wabi-sabi, ça donne quoi ?

  • Se demander si cette paire de chaussures dont vous avez envie, ce manteau irrésistible, a été fabriqué par un artisan amoureux de son métier. Se sentira-t-il valorisé et heureux par votre achat ? Dans cinq ans, dix ans porterez-vous toujours ce vêtement, ces chaussures ?
  • Avoir tout un tas de choses dans les placards vous rend-t-il plus heureux ? Bien sûr que non. Le wabi-sabi, c’est aussi se satisfaire de peu, chérir ce qu’on a et le monde autour.
  • Accepter ce tabouret bancal, le regarder intensément et lui trouver un charme fou en fin de compte. Le poser bien en évidence et s’asseoir dessus. De travers. Parce que la vie est bancale aussi et c’est ce qui fait son charme !

Une décoration inspirée du wabi-sabi

Comment faire entrer l’âme du wabi-sabi dans votre intérieur ? Appliquer le style minimaliste japonaise à votre décoration, c’est observer ce qui vous encombre, ce que vous ne voyez plus et choisir de garder juste ce qui fait chanter votre cœur, pour rendre hommage à l’essentiel. Dans cet essentiel, on choisit la qualité artisanale des matières et les teintes naturels.

  • Des matières brutes : les matériaux naturels dominent, bois brut, bambou, verre, terre crue ou cuite, pierre, chaux, métal, fibres textiles (lin, chanvre, laine, coton), avec toutes leurs irrégularités, nœuds du bois, défauts, coulures, effets du feu, froissures, trames. La trace des ans les habite. Patine, rayures, rouille, fêlures, usures en tout genre les embellissent et les mettent en valeur.
  • Des couleurs naturelles : ce sont les teintes subtiles extraites de la nature, végétales ou minérales, des nuances de terre brunes, beiges, grises, des roses et des verts passés, des couleurs de ciel blanc ou noir mat, qui se déclinent avec harmonie entre elles.
  • Un agencement sobre : le mobilier est de style simple, utilitaire, et artisanal, dans le respect de la nature et de la main de l’homme qui l’a conçu en prenant le temps qu’il faut. On évite le vieilli artificiellement, mais on garde, on répare, on récupère du mobilier ou des objets pour en faire des trésors qui ont une vie. Les objets sont peu nombreux, indispensables, faciles d’accès et juste à leur place.
  • De la déco réduite : peu ou pas de détails décoratifs ou peut-être quelques branches ou fleurs mises comme ils viennent dans un vase en terre cuite, en hommage à la poésie de l’éphémère.

L’esprit du wabi-sabi diffuse une vision rassurante et positive de l’existence. Il montre que la perfection est illusoire et que vouloir l’atteindre est juste source de stress. L’accepter, c’est ressentir la valeur de l’instant.

Epinglez cet article

Réduire ses déchets, consommer moins, alléger son espace de vie, c'est le minimalisme. Les Japonais en ont fait une philosophie : wabi-sabi. Inspirez-vous !

Retrouvez plus d’idées sur notre tableau Pinterest :

Furoshiki : l’emballage cadeau écoresponsable

Furoshiki : l’emballage cadeau écoresponsable

Véritable alternative zéro déchet à l’emballage cadeau, le Furoshiki est chic, original et écologique. Depuis quelques années, il est partout. Avec lui, fini les papiers cadeaux jetables, les cadeaux sont emballés joliment tout en respectant la planète ! Voici un...

19 idées de cadeaux écologiques et éthiques

19 idées de cadeaux écologiques et éthiques

Exit les bousculades en magasins, le stress de dernière minute, les produits « greenwashés » et le truc à la mode qui coûte un bras. Offrir des cadeaux écoresponsables en phase avec une démarche décroissante, c’est un autre chemin, désencombré, plus tranquille, plus...

Un Noël Éthique | Des Fêtes de Fin d’Année Zéro Déchet

Un Noël Éthique | Des Fêtes de Fin d’Année Zéro Déchet

Noël arrive ! Le traditionnel sapin, les illuminations, les cadeaux, le réveillon, tout ça vous émoustille. Mais il y a les magasins et leurs appels hypnotiques, les montagnes de nourriture, l'avalanche de jouets chinois, les sapins éthiques peu éthiques et le...

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It on Pinterest

Share This