Quels livres zéro déchet ? Le top des ouvrages pour s’inspirer

16 Mar 2021 | 0 commentaires

Pour avoir sous les yeux les solutions pratiques pour réduire ses déchets, rien de tel qu’un bon vieux livre zéro déchet. A feuilleter, à lire et relire pour s’inspirer des auteurs, ceux qui luttent pour déconditionner les produits et les esprits. L’expérience des Moret-Pichon, la famille zéro déchet, les méthodes minimalistes de Béa Johnson, le manuel zéro déchet de Julie Bernier ou les créations pratiques de Camille Binet-Dezair : ces livres avec témoignages et conseils faciles à lire vous feront avancer d’un bond aérien dans votre démarche éco responsable pour vivre mieux avec moins.

100 astuces pour alléger sa vie 

Béa Johnson, éd. J’ai lu

Il est culte, ce livre du zéro déchet. Que dis-je, un livre… Une petite bible du padawan écolo. De l’inspiration pour des années, des  idées durables en pagaille, sous-tendus par cette idée maîtresse : la force du “Non”, savoir refuser fermement le superflu, pour tarir la source des déchets. Béa johnson est blogueuse, conférencière et française expatriée en Californie depuis 1992. En sous-titre de son livre, elle annonce fièrement : comment j’ai réalisé 40 % d’économie en réduisant mes déchets à moins de 1 litre par an. Un litre par an pour un foyer de 4 personnes, dont deux adolescents, c’est impressionnant. Surtout si l’on compare aux 773 kilos produits par un Américain lambda, le genre de personne dont elle et sa famille faisaient partie avant leur conversion. C’est en cherchant à acheter une maison que le déclic est survenu. La famille a dû vivre en appartement durant le processus d’achat et mettre 80 % de ses affaires en garde-meubles. Ils se sont aperçus alors qu’ils ne manquaient de rien et que leur vie était plus belle et légère. La chasse au superflu était lancée. Chaque pièce de la maison, chaque objet a été passé au crible du zéro déchet. Cosmétiques fait maison, vêtements de seconde main, loisirs : la famille est allée jusqu’au bout du concept. On peut avaler de travers devant la radicalité de certaines solutions : se rendre chez le boulanger muni d’une taie d’oreiller pour le pain, c’est ardu (J’aurais l’air zinzin !). Mais en même temps, on prend conscience de l’importance vaguement névrotique que l’on peut attacher au regard des autres. Béa Johnson, parce qu’elle bouscule notre confort, peut agacer, voire prêter à sourire. On remarque quelques contradictions comme ses nombreux voyages aériens pour ses conférences à travers le monde. Mais on ne peut s’empêcher de se dire : “Elle l’a fait ! ”

Zéro déchet NE est une édition revue et augmentée (NE pour Nouvelle édition), par rapport à Zéro déchet – Julie Bernier, l’édition d’origine. Jeune militante et blogueuse, Julie Bernier est devenue conférencière après avoir sorti son bouquin en 2019. Suite à la perte de son frère décédé à 20 ans d’un cancer lymphatique, elle prend conscience des liens possibles entre les perturbateurs endocriniens et les lymphomes. S’ensuit un travail de réorientation de son mode de pensée et un tournant vers un mode de vie plus qualitatif. Le manuel d’écologie quotidienne fait le tour de la question. L’ouvrage commence par un état des lieux chiffré et lucide de la situation actuelle. S’ensuit des propositions d’actions individuelles : conseils pratiques d’alimentation, de jardinage, astuces de cuisine ou d’épargne, accompagnés de DIY et d’évaluations pour suivre ses progrès. On aborde également la nécessité d’un engagement collectif, d’une convergence des luttes (sociales, politiques et environnementales) pour s’extraire du marasme capitaliste. Le style est pédagogique sans être lourd, les textes courts sont agréables à lire, motivants et joliment illustrés. La mise en page est aérée et esthétique. C’est un beau livre en papier recyclé issu de sources responsables et imprimé avec des encres végétales.

Famille zéro déchet, Ze guide 

Jérémie Pichon et Bénédicte Moret, éd. Thierry Souccar

Bénédicte Moret est illustratrice et auteure de BD. Jérémie Pichon est auteur, conférencier et travaille pour diverses ONG, notamment environnementales. C’est en participant à une mission de nettoyage des plages en 2000 que le couple a réellement ouvert les yeux sur l’état de la planète. En 2014, ils se lancent le défi de réduire drastiquement le volume de leur poubelle. Mission réussie : après trois ans à traquer le plastique jetable, ils passent de 390 kg à 25 kg annuels de déchets pour une famille avec deux enfants. Famille presque zéro déchet, c’est leur expérience relatée, sur un ton familier qui flirte ouvertement avec l’auto-dérision. La lecture est ludique et sympa (genre cousin Jérémie qui raconte ses péripéties familiales) , ponctuée d’illustrations drolatiques. Si vous êtes débutant en zéro déchet ce guide est pour vous. Il vous suggère un plan d’attaque découpé en 10 défis, pour transformer pas à pas son rapport à la consommation. Autour des courses, de l’entretien zéro déchet de la maison, de l’hygiène et de tout un tas de petites choses quotidiennes, vous avancez progressivement d’un pas guilleret. Vous découvrez des conseils pratiques, apprenez comment préparer vous-même votre shampoing, votre dentifrice ou votre liquide vaisselle. Vous avez accès à un bilan pour évaluer positivement vos actions. Dommage, le livre est préfacé par Nicolas Hulot (Mais si, vous savez le vendeur de gels douche polluants qui possède 9 voitures !) . Mais bon, personne n’est parfait. Par les mêmes auteurs, on trouve aussi :  Ze journal de la famille (presque) zéro déchet et les zenfants zéro déchet.

ZCréations zéro déchet 

Camille Binet-Dezert, éd. Mango

Coudre facilement des produits durables, utiles et personnalisés à partir de textiles de récup’, c’est maintenant possible, même quand on n’est pas un as de la couture. Camille Binet-Dezert est professeur de lettres et blogueuse passionnée de couture. Ce livre, vous explique étape par étape comment fabriquer des objets simples et lavables pour faire la nique au jetable : des tutos de mouchoirs, lingettes, sacs et pochettes en tous genres, serviettes hygiéniques, couches et bien d’autres. En tout, 28 belles idées inspirantes illustrées de photos que vous pourrez varier à l’infini, comme cette jolie bourse en plusieurs tailles pour ranger ses affaires de toilettes ou son petit savon d’Alep maison. Un chapitre est consacré au passionnant domaine des teintures végétales et à la fin est fournie une liste de bonnes adresses pour se fournir en tissus recyclés.  À noter, pour un certain nombre d’articles à confectionner, il est préférable d’avoir une machine à coudre. Il est aussi regrettable, pour ceux qui n’ont pas de smartphone, que les patrons soient uniquement disponibles en téléchargement par QR code. Oui, vous savez le smartphone, le produit le moins zéro déchet de la planète. Malheureusement elle n’est pas la seule, parmi les auteurs sur le thème du zéro déchet, à encourager la consommation de ce produit qui cause infiniment plus de dommages que les dérisoires avantages qu’il procure. Bref. Ce livre n’en est pas moins ludique, joli et accessible à tous. Avec trois fois rien et les conseils avisés de Camille Binet-Dezert, vous avez là de quoi gagner en autonomie et limiter vos achats de produits industriels sur-emballés.

Les cadors du zéro déchet écrivent leurs expériences et vous aident à  adopter ou conforter vos nouvelles habitudes. Voici un florilège des plus représentatifs.

Enregistrez l’idée pour plus tard

Dernière mise à jour le 2021-06-12 / Liens affiliés / Images de l'API Amazon Partenaires

Zéro Déchet Débutant : L’Essentiel pour Commencer

Zéro Déchet Débutant : L’Essentiel pour Commencer

Passer au zéro déchet… Peser sur quelques leviers pour un monde meilleur ? Ca vous tente bien. Agir contre la pollution, le gaspillage et la surconsommation ? Oui, oui, ça c’est cool ! Donc ni une ni deux, vous enfilez votre costume de… Taadaaa ! Zéro déchet débutant...

Les Alternatives à l’Eau en Bouteille Plastique

Les Alternatives à l’Eau en Bouteille Plastique

Comment et par quoi remplacer les bouteilles en plastique à usage unique ? On fait le le point sur les différentes alternatives zéro déchet. Bouteilles réutilisables en terre cuite, gourdes en inox, en verre ou même biodégradable… Tout, mais sans plastique. Pourquoi...

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It on Pinterest

Share This