Un Noël Éthique | Des Fêtes de Fin d’Année Zéro Déchet

15 Sep 2020 | 0 commentaires

Noël arrive ! Le traditionnel sapin, les illuminations, les cadeaux, le réveillon, tout ça vous émoustille. Mais il y a les magasins et leurs appels hypnotiques, les montagnes de nourriture, l’avalanche de jouets chinois, les sapins éthiques peu éthiques et le porte-monnaie qui convulse. Vous aimeriez reprendre les rênes – oh, oh, oh, jeu de mots ! – pour un Noël plus éthique. Vivre des moments magiques de partage au creux du nid, des préparatifs décontractés teintés de rigolade, de bricolage, de balade.  Colorez d’amour vos fêtes de fin d’année : voici des idées pour des cadeaux qui ont du sens, une déco de fête Home Made et un repas de réveillon sain et gourmand.

Les cadeaux écoresponsables

Les cadeaux visent principalement les enfants. On succombe pour leur faire plaisir, mais aussi inconsciemment par transfert de nos envies et pour se flatter un peu l’ego. Les marchands et les publicitaires surfent là-dessus. Pour cela, il n’est pas toujours facile de limiter la famille avec votre idée saugrenue du cadeau 100 % écolo. Édictez vos règles (pas de plastique, pas de piles, plafond d’achats, cadeau en commun) avec bienveillance. L’idée familiale qui fonctionne bien par sa simplicité est celle d’une personne, un cadeau : chacun tire au sort le nom de celui à qui il offrira son cadeau (on garde le secret.).

Les présents qui ont du sens

La provenance du produit : le Made in France, voire local, la fabrication artisanale, le commerce équitable, le biologique vous permettent d’avoir un regard sur la qualité.

Le don fait-maison : sympa, bon marché et personnalisé. Tricoter une écharpe, concocter une play-list musicale, des bougies parfumées, garnir un panier de gourmandises maison (biscuits, confitures, pâte à tartiner, huile ou sel aromatisés) , de cosmétiques (parfum, savon, sels de bain).

Le cadeau immatériel : offrez du temps avec un « Bon pour … Une nuit à la belle étoile, la réparation de ton grille-pain, un resto Islandais, etc. » Et aussi une place de spectacle, un abonnement à une revue, un concert privé.

L’achat d’occasion : les tout-petits, par exemple, ne verront pas offense à recevoir un jouet de seconde main. Les produits technologiques reconditionnés sont également entrés dans les habitudes de consommation.

Les trésors de la maison : dédiez votre bouquin coup de cœur à votre lecteur préféré, décrochez ce tableau qui plaît tant à votre soeur. Explorez les tréfonds des placards. Vêtement jamais porté, sac de sport qui s’ennuie, beau livre jamais ouvert, regardez-les d’un œil neuf et voyez à qui ils plairaient.

L’emballage cadeau maison

Il y a les sur-emballages des produits et par-dessus le papier-cadeau, non-recyclable, que la poubelle gavée va régurgiter en fin de soirée. À moins de le recycler chaque année, voici des alternatives décroissantes et eco-friendly :

– le papier : kraft ou recyclé (journaux, revues, brouillons) , personnalisé de dessins, petits mots.

– le tissu : les furoshikis, emballages à la Japonaise font fureur. Usez aussi de tote bags ou de sacs cousus main.

– les contenants réutilisables, l’emballage étant aussi cadeau : boite en carton ou en métal, panier, sac, pochette, corbeille, caissette en bois, coquillage, housse de coussin, vêtement (bonnet, gants, écharpe, foulard, poche…) .

Le sapin de Noël éthique

Sapin naturel ou artificiel ?

En France, 6 millions de sapins sont coupés chaque Noël, après une vie de poulets de batterie, sous perfusion chimique (80 à 100 traitements au cours d’une vie de sapin, au détriment des forêts de feuillus, des abeilles, papillons, hérissons, écureuils, etc. Et bonjour les émanations dans votre salon) . À défaut de sapin bio, rarissime, préférez un petit horticulteur local et un label Plante bleue ou MPS. Évitez le sapin floqué (pas recyclable, malsain pour votre intérieur). Attention aux arbres de grande surface pulvérisés de fixateur, pour coller leurs aiguilles.

Quant au sapin artificiel, issu du pétrole et produit en Asie, il faudrait le garder 20 ans pour que son impact sur l’environnement soit inférieur à celui d’un vrai. Une possibilité : l’acheter en recyclerie.

Louer un sapin

Si l’idée du sapin décoré passionnément qui finit sur le trottoir vous chagrine, vous pouvez louer votre sapin. C’est un concept assez peu répandu qui mérite d’être développé. Le conifère vous est porté en pot et à la fin des fêtes, il est récupéré et replanté dans son élément. Ce paysagiste fait encore mieux, avis aux Sarthois.

Fabriquer son sapin en récup’

Verdissez votre imagination et bricolez votre sapin : en branches, en palette, en chutes de conifères, en escabeau, en livres, en chutes de tissu, en corde, en assemblage d’objets divers. En deux dimensions, dessiné, accroché sur un pan de mur ou dans un angle, l’effet est top et l’encombrement réduit. Si vous n’êtes pas inspiré, élisez une belle plante de la maison et décorez-la en arbre de Noël.

La décoration en DIY du sapin

En général, on accumule les décos au fil des ans et chaque année, hypnotisé par les reflets scintillants des importations chinoises, on rachète un chouïa. Pour ce Noël décroissant, sortez le clan pour une promenade dans la nature et récoltez (modérément) votre déco : feuilles mortes, houx, lierre, bois flotté ou noueux, brindilles de conifères, glands, pommes de pin, écorces, mousse. Au retour, assemblez peinture, feutres, fil et aiguille, pinceaux, ciseaux, cutter, colle, raphia ou ficelle, chutes de tissus, briques de lait, carton, papiers brillants, boutons, rubans, perles, noix, anis étoilé, bâtons de cannelle et bricolez en chœur votre déco de sapin personnalisée :

    dans le carton et les briques de lait (à l’intérieur argenté), découpez des étoiles, sapins, bonhommes de neige, etc. Peignez-les, cousez à gros points une bordure en fil de coton pour souligner la forme, ajoutez des accessoires : bouton, étoile de badiane, perles. Faites un petit trou et passez du raphia pour l’accrocher ;

    découpez des motifs dans du tissu, cousez-les par deux en les remplissant de papier pour le gonflant ;

    les feuilles d’arbres peuvent être peintes finement et reliées en charmantes guirlandes végétales, agrémentées de nouages de tissus ;

    confectionnez des boules de Noël en papier : formez une liasse de papiers colorés de magazine et cousez-les par le milieu, sans oublier l’attache. Découpez-les en rond et écartez les feuilles. C’est fait !

La décoration de fête zéro déchet

Ces petits ateliers de créativité créent une ambiance festive incomparable, ponctuée de moments inestimables dont chacun se souviendra avec émotion.

Le calendrier de l’Avent

Bricolé grâce à tous les doigts de la famille, voilà l’objet qui pose tout de suite l’ambiance. Pour changer du chocolat ou de la babiole du jour, garnissez-le de petits papiers à action : concours de galipettes, soirée jeux de sociétés, promenade de nuit, bataille de polochons, séance de méditation, etc.

Ou bien retournez le concept en transformant l’offrande reçue en don d’un objet, d’un message d’encouragement ou de temps pour une association caritative* ou un voisin solitaire, une maison de retraite, un hôpital pour enfants .

La couronne de Noël

Sur une base en papier journal ou en fil de fer, recouverte de tissu ou de raphia, tortillez de la déco naturelle (Chic, une balade ! ) . À la fin de la fête, vous pourrez les remettre où vous les avez trouvé (Youpie, on y retourne !).

Le blanc d’Espagne

Dit aussi blanc de Meudon, c’est un pigment blanc à base de carbonate de calcium, inoffensif et peu cher. Dilué dans un peu d’eau, il fait une peinture éphémère pour enneiger vos fenêtres, bocaux et vases. Des pommes de pin, glands et des branches peintes au blanc d’Espagne auront un petit air givré de saison. C’est également un nettoyant pour l’argenterie, le verre et… Les dents !

Recette de la pâte à sel

Mélangez une dose de maïzena et deux doses de bicarbonate dans une dose d’eau. Chauffez à feu doux en remuant. Quand la pâte se détache des parois, éteignez. Transférez et laissez refroidir. Étalez au rouleau et utilisez des emporte-pièce ou vos mains pour créer des motifs. Ajoutez un trou pour les suspendre ou confectionner une guirlande, un mobile. Laissez s’envoler votre imaginaire… Jusqu’au ciel ! Laissez sécher une journée pour chaque face.

La table du réveillon

Le décor de table

Pour moins de déchets et un effet plus élégant, oubliez le jetable. Sortez la nappe en tissu (un drap ancien, déniché chez Emmaüs) et votre plus belle vaisselle. Entraînez derechef la famille dans les chemins creux ou farfouillez dans les éléments non utilisés pour le sapin. Combinez-les dans des récipients en verre avec du sable, des noix, des rubans, des boules de Noël. Saupoudrez de blanc de Meudon. Posez des galets au fond de bocaux, remplissez d’eau, ajoutez une branchette de sapin et déposez des bougies flottantes, pour un éclairage captivant. Ornez les serviettes d’un joli ruban, d’un brin de lierre ou d’une ficelle naturelle assortie d’une perle.

Le repas du réveillon

Raffiné et sobre, votre festin sera parfait sous le signe du local, de la saisonnalité et du bio.  Une viande labellisée d’un producteur local ou un poisson certifié non surpêché, des ingrédients inhabituels (morilles ou girolles, cucurbitacées, légumes anciens) , une bûche maison et pour arroser tout ça un vin bio local. Et avec le café, une petite douceur de votre composition ?

Les chocolats maison faciles : faites fondre doucement une tablette de chocolat (maxi 45° pour un chocolat au lait et 55° pour du noir) . Ajoutez des ingrédients (No limit, mais secs, pour une bonne tenue du chocolat) : fèves de cacao, oléagineux, vanille et épices, aromates, fruits secs ou confits, céréales, biscuits, caramel, châtaigne, noix de coco, fleurs séchées, sel, etc. Coulez dans des moules (bac à glaçons). Soit vous les mélangez au chocolat, soit vous les déposez dans le moule avant de verser le chocolat. Lissez en secouant horizontalement et ajoutez quelques éléments de décoration. Laissez durcir à température ambiante. 

On résume le concept du Noël zéro déchet : du bon, du beau, du simple, de l’écolo et de l’économique. De quoi célébrer dignement le solstice d’hiver, victoire de la lumière sur les ténèbres.

* Les missions de bénévoles, même ponctuelles : Secours Populaire, SPA, Croix-Rouge, Petits Frères des pauvres.

Epinglez cet article

Un Noël responsable, sans gaspillage et sans nuire à la nature, c'est possible. Piochez des idées pour le sapin, la décoration de fêtes et le repas.

Retrouvez plus d’idées sur notre tableau Pinterest :

Furoshiki : l’emballage cadeau écoresponsable

Furoshiki : l’emballage cadeau écoresponsable

Véritable alternative zéro déchet à l’emballage cadeau, le Furoshiki est chic, original et écologique. Depuis quelques années, il est partout. Avec lui, fini les papiers cadeaux jetables, les cadeaux sont emballés joliment tout en respectant la planète ! Voici un...

19 idées de cadeaux écologiques et éthiques

19 idées de cadeaux écologiques et éthiques

Exit les bousculades en magasins, le stress de dernière minute, les produits « greenwashés » et le truc à la mode qui coûte un bras. Offrir des cadeaux écoresponsables en phase avec une démarche décroissante, c’est un autre chemin, désencombré, plus tranquille, plus...

Repair café : réparer plutôt que de jeter !

Repair café : réparer plutôt que de jeter !

Tu en as assez de jeter tes appareils électroniques ou autres objets sous prétexte que tu ne sais pas comment les réparer ? Les Repair Cafés sont là pour t’aider ! Ces cafés de réparation fleurissent depuis 2009 après avoir vu le jour à Amsterdam. L’idée principale...

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It on Pinterest

Share This